Pension de Famille : pose de la première pierre à la Roche-sur-Yon

Des logements neufs pour les personnes accompagnées par la Maison Relais et la Résidence Accueil de l’Adapei-Aria de Vendée à La Roche-sur-Yon grâce au partenariat avec Vendée Logement.

La pension de familles, en construction rue Cailler à La Roche-sur-Yon, va réunir sur ce nouveau site les lieux de vie des personnes accompagnées par la Maison relais, actuellement diffus sur plusieurs sites à La Roche-sur-Yon, ainsi que la création d’une Résidence accueil de 10 logements et d’un logement supplémentaire en Maison relais. En effet, leurs locaux anciens auraient nécessité d’importants travaux. 

L’Adapei-Aria de Vendée, gestionnaire de ces dispositifs, a travaillé conjointement avec Vendée Logement pour proposer des logements neufs (notamment pour des économies d’énergie) et mieux adaptés aux besoins des personnes : individuellement et collectivement et ainsi répondre à la circulaire de 2022. Sur ce futur site, un espace de vie collectif va être créé leur permettant de partager des moments d’activités, de repas avec la présence d’un Hôte de maison pour animer ce lieu. 

 

Ce futur site de la pension de familles au 138 rue Cailler à La Roche-sur-Yon comptera : 

  • 16 places en Maison relais, dont la création d’une place supplémentaire 
  • 10 places en Résidence Accueil, toutes en création de nouvelles places 

La construction est lancée ! 

Ce 3 septembre 2021, les acteurs de ce projet et bénéficiaires se sont réunis pour poser la première pierre, en particulier Damien Martineau, Directeur Général de Vendée Logement ESH et Philippe-Marie Durand, Président de l’Adapei-Aria de Vendée, engagés dans cette réalisation en co-partenariat. 

 

Un moment officiel qui a aussi associé le cabinet d’architecte « Diagonale architectes », représenté par Aude Guittet-Renaud, et les partenaires financiers sans qui ce projet ne pourrait se réaliser : la préfecture, le département, la ville de La Roche sur Yon et la Caisse des dépôts, La DDETS – Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (ex-DDCS) est également un acteur important dans ce projet, puisqu’elle a donné un avis favorable au regroupement des places de Maison relais ainsi que la création d’une place en Maison relais et 10 places en Résidence accueil, afin de répondre aux besoins sur ce territoire. Par ailleurs, la DDETS finance le service assuré par l’équipe de la pension de familles auprès des résidents. 

Un projet suivi et associant les résidents 

Plusieurs des résidents étaient également présents pour ce moment. Dès la conception architecturale en 2019, ils ont été associés à la définition du projet global, avec l’architecte Aude Guittet-Renaud et les professionnels qui les accompagnent. Ils ont notamment exprimé leurs besoins en terme de superficie de logement (ni trop grand ni trop petit, notamment pour faciliter l’entretien, s’appuyant sur le retour d’expérience de résidents de la Maison relais construite récemment aux Herbiers), leur souhait d’avoir un balcon individuel et la volonté d’utiliser des matériaux simples et pratico-pratiques… Ils seront de nouveau associés aux prochaines phases de finition, comme pour le choix des couleurs. 

La fin de construction est prévue au 2nd semestre 2022. 

La pension de familles : un accompagnement adapté pour reprendre confiance en soi 

Les équipes de la Maison Relais et la Résidence Accueil accompagnent les personnes pour leur permettre de : 

Rompre la solitude et l’isolement 

  • par la mise en place d’activités afin de valoriser la vie collective, 

par exemple : ateliers cuisine, sport, atelier bricolage, visites, spectacles, sorties culturelles 

  • avec un accompagnement social individualisé,

Favoriser l’émergence des compétences sociales de chacun, en s’adaptant à la singularité de chaque personne et selon son projet : 

  • En s’ouvrant à la vie de la cité, permettre l’accès au droit commun 
  • Travailler en réseau et partenariat avec les acteurs du territoire dans une démarche d’amélioration continue de la qualité du service rendu à l’usager. 

L’équipe 

3 professionnels intervenants sociaux et 3 hôtes de maison, 1 gestionnaire locatif et 1 cheffe de service, sous la responsabilité d’une direction sont présents sur l’ensemble du dispositif Maisons Relais et Résidence Accueil de l’Adapei-Aria de Vendée pour favoriser l’accès aux droits des personnes accueilles dans une dimension d’inclusion sociale. Pour ce faire, ils sont amenés à mettre en place des partenariats multiples avec les acteurs sociaux, médico-sociaux, sanitaires, et associations culturelles et caritatives. 

Les personnes accompagnées par les Maisons relais sont des « personnes qui ont connu la rue, ou un accident de la vie et/ou qui peuvent être désocialisées, et éprouvent des difficultés à s’adapter à un logement individuel » (public de type handicap social). Pour accéder à ces logements, inclus dans le dispositif de droit commun d’accès au logement, les personnes doivent bénéficier d’une orientation via le SIAO 85 – service intégré d’accompagnement et d’orientation géré par la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités. (cf. décret créant les Maisons relais de 2002) 

Actuellement, l’Adapei-Aria de Vendée gère 7 Maisons relais : 

  • Cinq à La Roche-sur-Yon comptant 31 logements autonomes non meublés pour 32 places 
  • L’autre aux Herbiers comptant 16 logements autonomes non meublés pour 16 places (Maison relais rue de la Maine, dont le bâtiment a été construit en 2018, lieu neuf et en cours d’extension). 

 

Les Résidences accueil s’adressent à des personnes seules, fragilisées et handicapées par des troubles psychiques. Suffisamment stabilisées pour vivre en logement autonome, mais dont la fragilité rend nécessaires une présence qui, sans être continue, apporte sécurité et convivialité, ainsi qu’un accompagnement social. 

Actuellement, l’Adapei-Aria de Vendée gère également une Résidence Accueil : 

  • À La Roche-sur-Yon, actuellement 9 logements pour 9 places 4 T1 et 5 T1 bis