Un appareil de verticalisation pour plus de mobilité pour les enfants polyhandicapés de l’IME Les Herbiers

Grâce à l’agence du Crédit Agricole des Herbiers et à l’association la Boup’Handi-Sport, l’IME des Herbiers a pu acquérir un déambulateur spécifique appelé « Grillo ». L’IME Les Herbiers a pu, grâce à ces partenaires, concrétiser ce projet. Le Grillo offre aux enfants de nouvelles possibilités de se mobiliser, plus aisément à l’intérieur comme à l’extérieur, avec un maintien sécurisant et enveloppant. Après des essais concluants avec plusieurs jeunes, ce verticalisateur est désormais utilisé quotidiennement pour certains d’entre eux.

A l’IME, nous essayons de proposer aux enfants porteurs d’un polyhandicap, installés dans un fauteuil roulant, une possibilité d’avoir une verticalisation active. En effet, celle-ci permet de répondre à divers besoins pour ces enfants, notamment :

  • Se déplacer et explorer leur environnement en position debout
  • Être acteur de leurs mouvements
  • Changer de position (effets bénéfiques pour leur confort articulaire, musculaire et intestinal)
  • Développer leur conscience corporelle avec les appuis des pieds au sol

« L’impossibilité d’utiliser la balnéothérapie, sur une longue période en raison des protocoles sanitaires liés au Covid, nous a amenés à chercher des alternatives du point de vue des aides techniques, » explique Marie Boidin chef de service. « C’est pourquoi, en concertation avec le médecin de l’IME en médecine physique et de réadaptation, nous avons pensé à ce déambulateur innovant qu’est le Grillo. »

Des essais ont pu être effectués et se sont avérés très positifs. Le Grillo permet :

  • Des réglages multiples en largeur, profondeur et hauteur, ré-ajustable lorsque l’enfant est installé dedans
  • La possibilité de l’utiliser en appui antérieur ou postérieur, avec ou sans les deux supports, selon les besoins de maintien de l’enfant
  • D’avoir un positionnement plus précis du tronc (en avant ou en arrière)
  • Un déplacement aisé, en suivant les mouvements de l’enfant
  • De sécuriser et rassurer l’enfant par son maintien enveloppant
  • De sécuriser les déplacements avec un harnais pelvien confortable
  • De l’utiliser à l’intérieur comme à l’extérieur

Le seul inconvénient que nous avions pu relever était son coût, assez élevé, qui nécessitait de faire appel à des fonds de partenaires extérieurs pour pouvoir l’acquérir.

Sur la photo : remerciements en présence de Mr Charrier, Directeur de l’agence du Crédit Agricole des Herbiers accompagné de 3 administrateurs, Mme Logeais et Mme Paillat, membres du bureau de l’association La Boup’Handisport, Mme  Nathalie Blaud, administratrice Adapei-Aria auprès de l’IME des Herbiers, les jeunes et les professionnels du secteur polyhandicap. Merci également aux jeunes des ateliers pré-professionnels de l’IME qui avaient préparé quelques douceurs pour l’occasion.